Voir le reportage
20150021_0015
© Fabrice MONNA / MAP-MC / TRACES / ARTeHIS / CNRS Photothèque

Prise de l'empreinte d'une stèle ornée en Mongolie

Référence

20150021_0015

Année de production

2015

Taille maximale

62.31 x 41.59 cm / 300 dpi

Légende

Yury Esin, spécialiste de l’art rupestre, prend l’empreinte d’une stèle ornée située à Tsatsyn Ereg, des terres mongoles marquées par plus de 3 000 ans de nomadisme. Un papier spécial est plaqué sur la stèle, puis noircit par frottage à l’aide d’un papier carbone, pour relever les moindres détails des iconographies gravées. Ce type de stèles, dites "pierres à cerfs", représentent des cervidés bondissants. Elles datent du début du Ier millénaire avant notre ère, elles sont associées à des sépultures et des tertres de pierres sous lesquels ont été déposées des têtes de chevaux. Elles permettent de mieux comprendre l’histoire du peuple de ces steppes. La création d’un inventaire aussi précis que possible est la première étape du traitement stylistique de ces représentations rupestres. Le site de Tsatsyn Ereg, d’une richesse exceptionnelle, est étudié par un groupe de recherche international et pluridisciplinaire dans le cadre d’une mission archéologique conjointe Monaco-Mongolie. Il comporte de nombreuses roches gravées de pétroglyphes et plus de 100 stèles ornées.

Programme(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.