Voir le reportage
20120001_1711
© Thibaut VERGOZ/IRD/CNRS Photothèque

Un habitant de la tribu d'Inomakel, sur l'île de Tanna au Vanuatu, parcourt son champ de chou kanak

Référence

20120001_1711

Année de production

2012

Taille maximale

29.69 x 19.8 cm / 300 dpi

Légende

Un habitant de la tribu d'Inomakel, sur l'île de Tanna au Vanuatu, parcourt son champ de chou kanak totalement desséché. Cette plante ne supporte plus les dépôts excessifs de cendres volcaniques en provenance du volcan Yasur tout proche. L'accroissement de l'activité explosive du Yasur entraîne une augmentation du volume de cendres expulsées, qui se redéposent sur toute l'île. En s'accumulant sur les feuilles des plantes cultivées, ainsi que sur les sols des jardins traditionnels, elles peuvent empêcher temporairement la croissance des tubercules qui constituent la base de l'alimentation locale (taro, igname) et celle du chou kanak.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : L'Institut de physique du globe de Paris (IPGP) et Littoral, environnement et sociétés (LIENSs) à la Nouvelle-Calédonie

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.