19000001_1187
© Fonds historique / CNRS Photothèque

Télésitemètre, dit Écouteur Perrin, photographié en mars 1918

Référence

19000001_1187

Année de production

1918

Taille maximale

33.61 x 22.48 cm / 300 dpi

Légende

Télésitemètre, dit Écouteur Perrin, photographié en mars 1918. Il est composé de plusieurs capteurs, les myriaphones, reliés par des bras métalliques articulés. C’est en 1917 que Jean Perrin met au point le myriaphone. Mobilisé comme officier du génie pendant la Première Guerre, il commence ses recherches sur la détection du son en 1915 et dotera l’armée française d’un ensemble d’appareils d’écoute permettant la localisation d’avions et de sous-marins ainsi que le repérage souterrain. Son télésitemètre, dit Écouteur Perrin, repose sur le principe de l’écoute binauriculaire : des cornets géants, telles de grandes oreilles, captent l’énergie sonore qui s’engage dans un tuyau : "Les divers tuyaux groupés, par exemple par sept, accolent leurs extrémités en un carrelage qui forme le fond d’un cornet allongé qui peut être de nouveau conjugué avec d’autres cornets (myriaphones de second ordre), jusqu’à un cornet qui conduit le son au fond de l’oreille", explique l’inventeur. Le son est ainsi amplifié et le nombre de cornets augmente la précision du relevé. Manœuvré par des opérateurs expérimentés et composé de plusieurs myriaphones, le télésitemètre a une portée de 7 à 8 kilomètres et l’erreur angulaire ne dépasse pas 2 ou 3 degrés. Jugés concluants, ces essais mènent à la construction d’une vingtaine de télésitemètres, livrés en juin 1918. Une nouvelle commande de cent appareils fut ensuite passée en septembre 1918. Les protagonistes opèrent près de Compiègne, sur le terrain d’essai du Centre d’instruction et d’études de la DCA (défense contre aéronefs) du Fayel. Les membres de la section des études et des expériences techniques de la Direction des inventions et Jules-Louis Breton (toisième personne à partir de la droite) suivent la démonstration. Office national des recherches scientifiques et industrielles et des inventions (ONRSII). Extrait du livre "Inventions 1915-1939" de Luce Lebart.

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.