Reportage Photo

Tracer la courbe des rythmes biologiques

Une anthropologue du Centre Alexandre Koyré étudie les pratiques de terrain des chercheurs à la station de recherche internationale de Ny-Ålesund, dans l’archipel norvégien du Svalbard.
20210154_0001
Le laboratoire EPOC et l’entreprise norvégienne Akvaplan-niva ont déployé un dispositif valvométrique dans le Kongsfjord afin de collecter des données sur les rythmes biologiques des moules "Mytilus sp." et des pétoncles "Chlamys islandica". L’objectif est de mieux comprendre les mécanismes qui régissent ces rythmes à l’échelle de la journée et de l’année (horloges circadiennes et circannuelles) en milieu polaire. Ainsi appareillés, les bivalves deviennent également des biocapteurs qui facilitent la surveillance environnementale du fjord et les effets des changements climatiques. Ce reportage restitue une partie du matériel recueilli lors d’une enquête ethnographique réalisée en 2019 sur les pratiques de terrain des chercheurs au Svalbard dans le haut Arctique. Il documente, à travers le regard d’une anthropologue du Centre Alexandre Koyré, le déploiement de ce dispositif. L’enquête s’appuie sur une immersion de plusieurs mois au sein de la station de recherche internationale de Ny-Ålesund et a bénéficiée d’un accueil à la base franco-allemande AWIPEV, grâce au soutien de l’Institut français Paul-Emile Victor (IPEV).

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.