Voir le reportage
20230012_0016

© Sylvain COQUILLAT / LAERO / CNRS Images

Référence

20230012_0016

Quand le portage devient soudainement plus doux

Transport d'une batterie pour la station de détection des éclairs Tavera du réseau SAETTA, en Corse. La plupart des stations du réseau sont situées au sommet de montagnes pour une vue du ciel maximale. A la fin de l'hiver, celles mises en dormance à cause de l’enneigement sont remises en opération. Cela nécessite parfois l’acheminement de lourdes batteries, dans des conditions facilitées par ce système de portage. Les éclairs émettent un rayonnement électromagnétique de large spectre dont les caractéristiques varient selon leurs composantes. Les 12 stations du réseau SAETTA (Suivi de l’activité électrique tridimensionnelle totale de l’atmosphère) échantillonnent celui émis dans la gamme des très hautes fréquences (VHF) associé aux processus d’ionisation de l’air. En croisant les données, les scientifiques réalisent une imagerie 3D à haute résolution des éclairs à l’échelle régionale, afin d’étudier la physique des décharges et leurs effets sur l’atmosphère, et de mieux comprendre le fonctionnement des éclairs au sein des orages. Cette image a participé au concours "Entre ciel et mer" dans la catégorie "Recherches en action". Il récompense les images issues de recherches dans le domaine océan-atmosphère.

Programme(s)

Référent(s) scientifique(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.