Retour au reportage Retour au reportage
20220127_0022

© Camille MOIRENC / CPPM / CNRS Images

Référence

20220127_0022

Outillage d'assemblage des capteurs du trajectographe à pixels de l'expérience Atlas au LHC

Outillage d'assemblage des capteurs à pixels hybrides (au second plan) de l'expérience Atlas/Itk-Pixel et prototype de détecteur en silicium (au premier plan), développés par le Centre de physique des particules de Marseille (CPPM). Il permet d’assembler par collage les capteurs sur des structures porteuses. Quatre mille capteurs de ce type sont montés dans six sites répartis dans le monde. Ils sont destinés au tonneau externe ("Outer Barrel") du nouveau trajectographe à pixels (Itk-Pixel) de l'expérience Atlas. Le détecteur de particules polyvalent Atlas du Grand collisionneur de hadrons (LHC) étudie des domaines de physique très variés, de la recherche du boson de Higgs aux particules qui pourraient former la matière noire. Il est composé de six sous-systèmes qui enregistrent les caractéristiques (trajectoire, impulsion, énergie) des particules formées lors de la collision entre les faisceaux de particules du LHC, afin de les identifier. Au cœur de l’expérience Atlas, le trajectographe permet de suivre leurs trajectoires. L'ancien trajectographe est remplacé par le nouveau trajectographe à pixels dans le cadre des améliorations apportées à Atlas.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.