Voir le reportage
20220012_0062
© Cyril FRESILLON / ISTO / CNRS Photothèque

Sphaigne dans un dispositif expérimental sur la tourbière de la Guette

Référence

20220012_0062

Année de production

2021

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Patch de sphaigne, "Sphagnum", implanté dans un dispositif expérimental sur la tourbière de la Guette, dans le Cher. La sphaigne est l'espèce ingénieur des tourbières. Ces zones humides dont le sol est un dépôt de tourbe sont des puits de carbone mais, dégradées par les changements environnementaux, elles émettent du dioxyde de carbone et du méthane. A la Guette, les pertes en eau et les transformations de la flore pourraient entraîner la disparition de la tourbière. En 2014, dans le cadre du projet CarBioDiv, des placettes ont été étrépées, avec ou sans réintroduction de sphaigne, pour comparer leur impact sur les émissions de gaz à effet de serre par rapport à des parcelles témoins. L’expérimentation est menée en amont, la zone la plus sèche de la tourbière, et en aval, où des travaux de restauration ont permis une remise en eau du milieu. Depuis 2019, le projet Care-Peat étudie les actions de restauration de l’écosystème et leurs impacts sur le stockage du carbone. Il reprend les expérimentations sur placettes à plus grande échelle. La restauration végétale est plus efficace si elle s’accompagne d’une action sur l’hydrologie, avec moins d’émission de carbone et un meilleur développement des sphaignes. Mais plusieurs années seront nécessaires pour évaluer la durabilité des effets. La Guette fait partie du SNO Tourbières.

Programme(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.