Voir le reportage
20210018_0015
© David VILLA / ScienceImage, CBI / ICA / CNRS Photothèque

Vue de côté du tunnel givrant

Référence

20210018_0015

Année de production

2021

Taille maximale

32.08 x 24.06 cm / 300 dpi

Légende

Vue de côté du tunnel givrant. Le tunnel givrant a été conçu à partir d'une soufflerie en circuit fermée (type Göttingen). Il a ensuite été équipé d'une isolation thermique, d'un groupe froid (échangeur) et d'une rampe d'injection de micro-gouttes. Le givrage correspond à l’accrétion de glace sur les surfaces d'un avion ou d’un hélicoptère ou à l'intérieur des réacteurs. Le givrage en vol détruit la circulation normale de l'air, augmentant la traînée tout en diminuant la capacité de la structure à créer de la portance et peut même mener à la perte de contrôle de l’aéronef. Les systèmes de protection de givre actuels évitent (anti-givrage) ou éliminent (dégivrages) les accrétions de glace à l’aide d’éléments chauffants ou par prélèvement d’air chaud au niveau des réacteurs. Ils nécessitent des puissances pouvant être très importantes, par exemple plus de 100 kW pour un avion Airbus A320. L’Institut Clément Ader et l’ISAE Recherche développent conjointement des systèmes de dégivrage électromécaniques basse consommation. L’élimination du dépôt de glace s’effectue à l’aide de déformations et contraintes mécaniques engendrées par des actionneurs piézoélectriques ou électromagnétiques.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : A l'Institut Clément Ader (ICA) de Toulouse

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.