20200046_0004
© Marie-Hélène MONCEL et al. / HNHP / C2RMF / CNRS Photothèque

Résidus de cordage vieux de plus de 40 000 ans, observés par microscopie numérique

Référence

20200046_0004

Année de production

2020

Taille maximale

13.55 x 10.16 cm / 300 dpi

Légende

Résidus de cordage observés par microscopie numérique. Ce fragment vieux de plus de 40 000 ans a été mis au jour sur un éclat de silex du site préhistorique de l’abri du Maras, Ardèche. Une analyse par microscopie a montré que ces résidus étaient twistés, preuve de leur modification par une activité humaine. Il s’agit de trois faisceaux de fibres torsadées, pliés ensemble pour former des cordons. Selon une analyse par spectroscopie, ces cordages sont constitués de cellulose, provenant probablement de conifères. Cette découverte souligne des capacités cognitives inattendues de la part de Neandertal. Il avait une bonne compréhension des mathématiques, nécessaires à l’enroulage des fibres, et une connaissance approfondie de la croissance des arbres. Il s’agit de la plus ancienne preuve de technologie textile connue à ce jour.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.