Voir le reportage
20190066_0086
© Cyril FRESILLON / SETE / CNRS Photothèque

Ouverture entre une "cage à populations" et les couloirs du métatron terrestre de la SETE

Référence

20190066_0086

Année de production

2019

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Ajustement des ouvertures entre une "cage à populations" et les passages qui la relient aux autres espaces, dans le métatron terrestre de la Station d’écologie théorique et expérimentale (SETE), en Ariège. Cette plateforme unique au monde s'étend sur 4 hectares et est constituée de 48 cages de 100 m² reliées entre elles par des passages. Elle est destinée à être peuplée par une communauté d’espèces animales et végétales auxquelles on impose certaines conditions de température, d’humidité et de rayonnement solaire. Les passages permettent d’étudier les causes et conséquences de la dispersion des individus d’un environnement à l’autre, notamment dans le cadre du réchauffement climatique. Le métatron appartient à l’infrastructure AnaEE France.

Institut(s)

Délégation(s)

Issues du même reportage : La Station d'écologie théorique et expérimentale de Moulis

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.