Voir le reportage
20190066_0055
© Cyril FRESILLON / SETE / CNRS Photothèque

Implantation d'une puce d'identification sur un axolotl, "Ambystoma mexicanum"

Référence

20190066_0055

Année de production

2019

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Implantation d'une puce sur un axolotl, "Ambystoma mexicanum", pour l'identifier parmi les individus élevés à la Station d’écologie théorique et expérimentale (SETE) de Moulis, en Ariège. Ce marquage permet de suivre individuellement les mesures faites sur les animaux. L'axolotl est un amphibien néoténique : il reste toute son existence à un stade larvaire à cause d'une déficience hormonale, bien qu'il acquière la capacité de se reproduire. Exclusivement aquatique, il conserve des branchies externes à l'âge adulte alors que les amphibiens s'adaptent généralement à un mode de vie terrestre (à respiration pulmonaire). A la SETE, il est surtout utilisé comme "modèle" comparatif dans le cadre d'études sur le protée, un autre amphibien néoténique.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : La Station d'écologie théorique et expérimentale de Moulis

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.