Voir le reportage
20190060_0015
© Frédérique PLAS / G2Elab / CNRS Photothèque

Montage du prototype d’un nouveau capteur de mesure du courant développé au G2Elab

Référence

20190060_0015

Année de production

2019

Taille maximale

48.77 x 32.51 cm / 300 dpi

Légende

Orphée Cugat, lauréat de la médaille de l'Innovation 2019 du CNRS (à gauche) et Laure-Line Rouve montent un prototype de capteur magnétique à harmoniques d'espace pour mesure sans contact du courant dans un conducteur déporté. Ce sont deux des trois co-porteurs du projet de transfert de technologie HarmoSense2D (SATT Linksium 2017-2019). HarmoSense2D vise la mesure précise et sans contact du courant électrique AC/DC. Cette méthode innovante de mesure du courant permet de rendre la gestion du réseau électrique plus efficace en supervisant le flux d’électricité en temps réel dans un conducteur tout en rejetant le signal des conducteurs voisins. Elle facilite également l’installation des capteurs de mesure dans le réseau électrique (capteur non-intrusif pouvant être déporté du câble). Le développement de cette nouvelle technologie de mesure des paramètres électriques (courant, déphasage et fréquence) est nécessaire aux développement et à la gestion des nouveaux réseaux électriques intelligents de transport et de distribution d’énergie électrique (« Smart Grid »). Germinés lors du projet SoGrid (ADEME), plusieurs prototypes ont été conçus, mis en œuvre et testés par le laboratoire G2Elab de Grenoble.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Orphée Cugat, lauréat de la médaille de l'Innovation 2019 du CNRS

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.