Voir le reportage
20190044_0160
© Cyril FRESILLON / PEPSEA / CNRS Photothèque

Étude du comportement des nanoplastiques dans une interface terre-mer contrôlée

Référence

20190044_0160

Année de production

2018

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Étude du comportement des nanoplastiques dans une interface terre-mer contrôlée au laboratoire Géosciences Rennes. L'appareil de chromatographie liquide permet de faire éluer (séparer) des nanoplastiques dans un sol mis dans une colonne. La verrerie (erlenmeyer) représente une eau de pluie qui va faire éluer les nanoparticules au travers de la colonne de sol. Les interfaces terre-mer sont des lieux propices aux transformations des nanoparticules et nanoplastiques permettant de contrôler, in fine, leur transport et/ou leur accumulation des sols vers les océans. Les nanoplastiques utilisés ici ont été obtenus par sonication à partir de micro- et macroplasiques récoltés sur les plages de la côte est de la Guadeloupe, côte exposée aux déchets du gyre de l'océan Atlantique nord. Cette expérience est effectuée dans le cadre du projet PEPSEA financé par l'ANR, dont l'objectif est d'établir le cycle de vie des nanoplastiques, déchets dont le comportement et l'impact sont encore mal connus.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : PEPSEA : plastiques en Guadeloupe

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.