Voir le reportage
20190044_0090
© Cyril FRESILLON / PEPSEA / CNRS Photothèque

Filtrage du biofilm prélevé sur des moules de la mangrove de la Gabarre, en Guadeloupe

Référence

20190044_0090

Année de production

2018

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Filtrage du biofilm prélevé sur des moules de la mangrove de la Gabarre, en Guadeloupe. Ce biofilm est principalement constitué de diatomées (algues microscopiques) et de bactéries. La mangrove de la Gabarre a la particularité d'être directement affectée par une décharge. Les scientifiques y ont prélevé des huîtres, moules, gastéropodes, crabes et biofilms pour étudier l'accumulation des nanoplastiques chez les animaux des mangroves. Certains prélèvements servent à déterminer les impacts toxiques des nanoplastiques, d'autres à mesurer les plastiques et métaux présents dans les tissus. Ces prélèvements sont effectués dans le cadre du projet PEPSEA, financé par l'ANR, qui a pour objectif d’établir le cycle de vie des micro- et nanoplastiques, notamment en déterminant le rôle des mangroves dans l'impact environnemental des nanodéchets.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : PEPSEA : plastiques en Guadeloupe

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.