Voir le reportage
20190044_0075
© Cyril FRESILLON / PEPSEA / CNRS Photothèque

Prototype permettant d'établir le profil physico-chimique de la mangrove de la Gabarre

Référence

20190044_0075

Année de production

2018

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Prototype permettant d'établir le profil physico-chimique de la mangrove de la Gabarre, en Guadeloupe, mangrove directement affectée par la décharge de la Gabarre. Il est muni de capteurs qui mesurent la température, le pH, la salinité, et les réactions d'oxydoréduction de l'eau. Il est utilisé dans le cadre du projet PEPSEA, financé par l'ANR, dont l'objectif est d’établir le cycle de vie des micro- et nanoplastiques, notamment en déterminant le rôle des mangroves dans l'impact environnemental des nanodéchets. Les mangroves sont des zones de mélange eau douce-eau salée, les conditions physico-chimiques de l'eau y sont donc très variables en fonction de la distance à la mer. Autant de paramètres qui influent sur le devenir des nanoplastiques.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : PEPSEA : plastiques en Guadeloupe

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.