20180011_0001
© Cyril FRESILLON / CEPAM / CNRS Photothèque

Étude de plaquettes de schiste gravées du site archéologique du Rocher de l’Impératrice

Référence

20180011_0001

Année de production

2017

Taille maximale

27.77 x 41.72 cm / 300 dpi

Légende

Étude de plaquettes de schiste gravées datant de l’Azilien ancien retrouvées sur le site archéologique du Rocher de l’Impératrice, à Plougastel-Daoulas dans le Finistère.
Cet abri-sous-roche, dont les fouilles ont débuté en 2013, fut principalement occupé il y a environ 14 500 ans par de petits groupes de chasseurs de l’Azilien ancien. Si l’acidité des sols n’a pas permis la conservation d’éléments organiques, des éléments lithiques (plaquettes de schiste, industrie lithique) et des charbons de bois ont pu être retrouvés. Une soixantaine de fragments de plaquettes a été retrouvée, majoritairement de petits fragments sur lesquels un segment de gravure a pu être identifié. L’analyse de ces plaquettes permet de comprendre les choix techniques et graphiques des artistes. Plus généralement, ce corpus graphique d’une importance artistique majeure au niveau régional comme européen, documente la transition entre le Magdalénien et l’Azilien et éclaire la dynamique entre les évolutions techniques et symboliques entre ces deux cultures préhistoriques.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.