Voir le reportage
20140001_2200
© Erwan AMICE / LEMAR / IRD / CNRS Photothèque

Micro-bougies aspirant l'eau du premier centimètre de sédiment au fond du lac Titicaca

Référence

20140001_2200

Année de production

2014

Taille maximale

36.03 x 23.98 cm / 300 dpi

Légende

Micro-bougies poreuses (membranes à 0.45 µm), qui par succion aspirent goutte à goutte l'eau contenue dans le premier centimètre de sédiment au fond du lac Titicaca en Bolivie. Elles permettent d'avoir des informations sur la chimie de l'eau dans le sédiment, se trouvant juste au-dessous de l'interface eau-sédiment. Cela donnera des informations sur la possible contribution du sédiment dans les échanges benthiques (flux diffusifs de métaux etc.), sur la même période d'exposition que les chambres (intégrateur). Berceau de la civilisation Inca, le lac Titicaca, plus grand lac d'eau douce d'Amérique latine, est aujourd'hui menacé d'asphyxie. Dans le cadre d'un projet ANR original "La Pachamama", une équipe internationale de scientifiques réalise le bilan écologique du lac et étudie, pour la première fois in situ, le transport et le devenir biochimiques du mercure et de ses isotopes.

Programme(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Pachamama, étude de la pollution du lac Titicaca

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.