Voir le reportage
20140001_2168
© Erwan AMICE / LEMAR / IRD / CNRS Photothèque

Filet à plancton (60 µm de vide de maille) utilisé dans le lac Titicaca en Bolivie

Référence

20140001_2168

Année de production

2014

Taille maximale

34.54 x 22.99 cm / 300 dpi

Légende

Filet à plancton (60 µm de vide de maille) utilisé dans le lac Titicaca en Bolivie. Il permet de déterminer l’abondance et la composition du zooplancton contenu dans la colonne d’eau échantillonnée. Le dénombrement des organismes en groupes fonctionnels et espèces permet, par exemple, de quantifier le taux de broutage (ou d’herbivorie) par le zooplancton herbivore (le premier niveau de consommateurs de la chaîne alimentaire), auquel est soumis le phytoplancton dans la colonne d’eau considérée. Cependant, il est parfois difficile de séparer le zooplancton du phytoplancton de grande taille. Par exemple ici, la couleur marron dans le collecteur témoigne aussi de la présence d’une efflorescence de phytoplancton dominé par des dinoflagellés du genre "Ceratium" dont la taille peut atteindre 200 µm. Berceau de la civilisation Inca, le lac Titicaca, plus grand lac d'eau douce d'Amérique latine, est aujourd'hui menacé d'asphyxie. Dans le cadre d'un projet ANR original "La Pachamama", une équipe internationale de scientifiques réalise le bilan écologique du lac et étudie, pour la première fois in situ, le transport et le devenir biochimiques du mercure et de ses isotopes.

Programme(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Pachamama, étude de la pollution du lac Titicaca

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.