Voir le reportage
20140001_2121
© Patrick DUMAS/CEA/CNRS Photothèque

Didier Laporte, ingénieur mécanicien CNRS à Paris (LPNHE)

Référence

20140001_2121

Taille maximale

95 x 50 cm / 300 dpi

Légende

Didier Laporte, ingénieur mécanicien CNRS à Paris (LPNHE). Outillage d'installation des lignes de refroidissement pour le détecteur IBL d'Atlas au LHC.
"Cela fait 18 ans que je travaille sur le détecteur Atlas du Cern et je m'étonne encore qu'à coup de pièces de quelques grammes, on arrive à ces milliers de tonnes d'une mécanique fantastique. Aujourd'hui, avec l'arrivée des techniques d'impression 3D, l'ingénierie est sans limite¿ sauf peut-être financière ! Au Cern on côtoie sans arrêt l'impossible, pour réaliser le gigantesque."

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Portraits exposition LHC

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.