Voir le reportage
20140001_1579
© Emmanuel CLEMENT/CNRS Photothèque

AGATA, détecteur de rayon gamma

Référence

20140001_1579

Année de production

2014

Taille maximale

27.64 x 20.73 cm / 300 dpi

Légende

Têtes des détecteurs de photons d'AGATA (Advanced gamma tracking array), un détecteur de rayon gamma, au GSI (Gesellschaft für Schwerionenforschung mbH) en Allemagne. Les détecteurs pointent vers la chambre à réaction, la sphère en aluminium au second plan. À l'interieur de cette chambre va se produire une collision entre un noyau accéléré par le GSI et un noyau cible. AGATA permet, grâce à un système de "tracking", de suivre le parcours d'un photon de façon précise en identifiant ses points d'impact, de façon à augmenter la sensibilité des mesures. La base du système de détection d'AGATA est composé de 23 monocristaux de germanium pur appelés "capsules". AGATA a été installé au Ganil (Grand accélérateur national d'ions lourds) à Caen, en juin 2014, pour une campagne de 2 ans. Il servira à comprendre l'origine et l'abondance de la matière nucléaire dans l'Univers.

Programme(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.