Voir le reportage
20130001_0857
© Céline ANAYA-GAUTIER/CNRS Photothèque

Caméra d'un télescope à fluorescence, composée de tubes photomultiplicateurs

Référence

20130001_0857

Année de production

2013

Taille maximale

24.65 x 36.98 cm / 300 dpi

Légende

Caméra d'un télescope à fluorescence, composée de tubes photomultiplicateurs, dans l'un des bâtiments de l'observatoire Pierre Auger, le plus grand détecteur de rayons cosmiques au monde, en Argentine. Situé à 1 400 m d'altitude, il est équipé d'un réseau de 1 600 cuves s'étendant sur plus de 3 000 km² dans la pampa argentine, combiné à 24 télescopes à fluorescence pour étudier les rayons cosmiques grâce à l'observation des gerbes atmosphériques. Ce type de télescope ne fonctionne que pendant les nuits claires et sans lune. Il est composé de grands miroirs qui concentrent la lumière pour la renvoyer sur la caméra qui transforme ensuite les photons en impulsions électriques et les enregistre. Cela permet de connaître la trajectoire des rayons cosmiques et leur énergie grâce à la quantité de lumière émise par la gerbe.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Observatoire Pierre Auger

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.