20110001_2221
© Pieter VAN BEEK/CNRS Photothèque

Vue de la vallée du Rhône depuis la route Martigny-Chamonix. Elle donne une bonne impression du déni

Référence

20110001_2221

Année de production

2009

Taille maximale

32.78 x 21.95 cm / 300 dpi

Légende

Vue de la vallée du Rhône depuis la route Martigny-Chamonix. Elle donne une bonne impression du dénivelé et du creusement de la vallée. Grâce à la thermochronométrie 4He/3He, des chercheurs ont quantifié et daté le creusement de la haute vallée du Rhône, dans le Valais suisse. La thermochronométrie donne accès au chemin du refroidissement des minéraux lié, dans ce cas, à l'érosion. Les chercheurs ont ainsi analysé des apatites provenant de roches échantillonnées le long de profils allant du fond de la vallée du Rhône jusqu'aux sommets alentours. Ils ont pu démontrer que la vallée du Rhône était de moitié moins profonde, il y a un million d'années, et s'est approfondie de 1 à 1,5 km depuis, probablement par l'action des glaciers.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.