20070001_0992
© Alexis CHEZIERE/LC2RMF/CNRS Photothèque

Le lustre d'une céramique est soumis au faisceau extrait d'Aglaé (Accélérateur Grand Louvre d'analys

Référence

20070001_0992

Année de production

2007

Taille maximale

26.01 x 17.3 cm / 300 dpi

Légende

Le lustre d'une céramique est soumis au faisceau extrait d'Aglaé (Accélérateur Grand Louvre d'Analyses Élémentaires). Cet accélérateur produit un faisceau de particules canalisées sous vide qui débouche directement à l'air, là où on dépose la céramique. Lorsqu'une particule atteint ce matériau, elle est renvoyée avec un perte d'énergie. En calculant cette perte d'énergie, les scientifiques peuvent en déduire l'épaisseur des couches, et aussi leur composition atomique. Cette méthode non destructive permet donc de révéler la composition du lustre sans effectuer le moindre prélèvement.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.