20060001_1506
© Pierre TABERLET/CNRS Photothèque

Troupeaux de chèvres de race "Rove". Contrairement à d'autres espèces de bétail, les chèvres actuell

Référence

20060001_1506

Taille maximale

14.84 x 11.71 cm / 300 dpi

Légende

Troupeaux de chèvres de race "Rove". Contrairement à d'autres espèces de bétail, les chèvres actuelles présentent une très faible variabilité génétique intercontinentale. Cette grande homogénéité est le signe d'un échange de gènes important. Autrement dit, les chèvres domestiques ont beaucoup bougé au cours de l'histoire de l'humanité. A partir de l'analyse de l'ADN mitochondrial de 24 échantillons d'os de chèvre provenant d'une grotte située sur un site néolithique en Ardèche, des chercheurs viennent de montrer que ce mélange existait déjà il y a plus de 7000 ans, au début de la domestication du bétail. Les chèvres ont probablement joué un rôle important lors de la diffusion de l'agriculture.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.