Voir le reportage
20050001_1102
© Hubert RAGUET/CNRS Photothèque

Chercheur ajustant le "microscope-télescope", servant à stimuler des cellules photo réceptrices indi

Référence

20050001_1102

Année de production

2005

Taille maximale

16.93 x 25.47 cm / 300 dpi

Légende

Chercheur ajustant le "microscope-télescope", servant à stimuler des cellules photo réceptrices individuelles (diamètre : 1 micromètre) dans la rétine de la mouche, dans le but de comprendre le mécanisme élémentaire de la vision du mouvement. Une micro-électrode enregistre les impulsions nerveuses émises par un neurone sensible au mouvement, que l'on peut identifier en temps réel et retrouver d'animal en animal. L'objectif est de comprendre le fonctionnement d'un neurone visuel sensible au mouvement dans le système nerveux d'un animal. Application aux capteurs intelligents destinés à la robotique, l'automobile, l'aéronautique...

Délégation(s)

Issues du même reportage : Mouvement et perception

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.