Frelons asiatiques disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule

Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI)

TOURS

L'IRBI se consacre à l’analyse des interactions entre les insectes et leur environnement (incluant les perturbations environnementales), en s’appuyant sur un large spectre de compétences avec une approche volontairement intégrative à l’interface de plusieurs disciplines, de la biologie de l’organisme, de l’écologie et de la biologie évolutive.

20240026_0001
Open media modal

Reine de la fourmi noire des jardins, "Lasius niger", et les premières ouvrières produites lors de la fondation de la colonie. La reine, spécialisée de naissance dans la ponte des œufs, a pour caractéristique de ne pas s’occuper des autres tâches nécessaires au bon fonctionnement de la colonie, puisque les ouvrières s’en chargent. Les scientifiques ont découvert qu'elle n'est pas intrinsèquement spécialisée dans la production d'œufs, mais que ce comportement est contrôlé par la présence des…

Photo
20240026_0001
Reine fourmi noire des jardins et les premières ouvrières produites lors de la fondation de la colonie
20240026_0002
Open media modal

Reine de la fourmi noire des jardins, "Lasius niger", s'occupant de son couvain (œufs, larves et cocons). La reine, spécialisée de naissance dans la ponte des œufs, a pour caractéristique de ne pas s’occuper des autres tâches nécessaires au bon fonctionnement de la colonie, puisque les ouvrières s’en chargent. Les scientifiques ont découvert qu'elle n'est pas intrinsèquement spécialisée dans la production d'œufs, mais que ce comportement est contrôlé par la présence des fourmis ouvrières…

Photo
20240026_0002
Reine fourmi noire des jardins s'occupant de son couvain
20220112_0009
Open media modal

Camp de base d'un dispositif d'accès à la canopée situé à 18 m de haut, au cœur du bois de Grandmont, à Tours. Ce dispositif permet à l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) d'étudier l'impact du changement climatique et de l'urbanisation sur les insectes forestiers. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle fait face aux contraintes dans des…

Photo
20220112_0009
Camp de base d'un dispositif d'accès à la canopée, bois de Grandmont, Tours
20220112_0002
Open media modal

Ascension pour atteindre le camp de base d'un dispositif d'accès à la canopée, situé à 18 m de haut, au cœur du bois de Grandmont, à Tours. Ce dispositif permet aux scientifiques de l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) d'étudier l'impact du changement climatique et de l'urbanisation sur les insectes forestiers. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle…

Photo
20220112_0002
Camp de base d'un dispositif d'accès à la canopée, bois de Grandmont, Tours
20220112_0007
Open media modal

Ascension entre le camp de base, situé à 18 m de haut, et la plateforme d'accès à la canopée, à 30 m, d'un dispositif déployé dans le bois de Grandmont, à Tours. Il permet aux scientifiques de l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) d'étudier la biodiversité en insectes forestiers du sol à la cime des arbres. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle fait…

Photo
20220112_0007
Ascension vers une plateforme d'accès à la canopée, bois de Grandmont, Tours
20220112_0003
Open media modal

Ascension vers la cime des arbres, dans le bois de Grandmont, à Tours, afin d'étudier l'impact du changement climatique et de l'urbanisation sur le fonctionnement des forêts et la biodiversité associée. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle fait face aux contraintes dans des environnements forestiers naturels, des environnements péri-urbains ou encore des arbres isolés…

Photo
20220112_0003
Ascension vers la cime des arbres pour étudier la biodiversité, bois de Grandmont, Tours
20220112_0008
Open media modal

Voie d'accès entre le camp de base, situé à 18 m de haut, et la plateforme d'accès à la canopée, à 30 m, d'un dispositif déployé dans le bois de Grandmont, à Tours. Il permet aux scientifiques de l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) d'étudier la biodiversité en insectes forestiers du sol à la cime des arbres. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle…

Photo
20220112_0008
Voie menant à une plateforme d'accès à la canopée, bois de Grandmont, Tours
20220112_0004
Open media modal

Cœur du dispositif d'arrimage d'une station expérimentale installée dans le bois de Grandmont, à Tours, qui permet aux scientifiques d'accéder à la canopée des arbres. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle fait face aux contraintes dans des environnements forestiers naturels, des environnements péri-urbains ou encore des arbres isolés et des arbres en plantation…

Photo
20220112_0004
Dispositif d'arrimage d'une station expérimentale pour l'étude de la canopée, Tours
20220112_0005
Open media modal

Membre de l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) assistant l'ascension des équipes de recherche, dans la camp de base de la station expérimentale canopée installée dans le bois de Grandmont, à Tours. En arrière-plan, une voie d'accès aux plateformes situées à la cime des arbres pour étudier l'entomofaune (la faune constituée par les insectes d'une zone) et l'impact du changement climatique sur les populations d'insectes forestiers. L’opération Canopée vise à concevoir des…

Photo
20220112_0005
Camp de base d'un dispositif d'accès à la canopée, bois de Grandmont, Tours
20220112_0001
Open media modal

Camp de base d'un dispositif d'accès à la canopée situé à 18 m de haut, au cœur du bois de Grandmont, à Tours. Ce dispositif permet à l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) d'étudier l'impact du changement climatique et de l'urbanisation sur les insectes forestiers. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle fait face aux contraintes dans des…

Photo
20220112_0001
Camp de base d'un dispositif d'accès à la canopée, bois de Grandmont, Tours
20220112_0006
Open media modal

Plateforme d'accès à la cime des arbres, dans le bois de Grandmont, à Tours. Située à 30 m de haut, elle permet aux scientifiques de l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI) de déployer leurs capacités expérimentales dans la canopée. L’opération Canopée vise à concevoir des dispositifs d’accès à l’étage supérieur de la forêt, afin d’explorer la dynamique de la biodiversité et la façon dont elle fait face aux contraintes dans des environnements forestiers naturels, des…

Photo
20220112_0006
Plateforme d'accès à la cime des arbres, bois de Grandmont, Tours
20240026_0003
Open media modal

Dispositif expérimental pour démontrer le contrôle la spécialisation de la reine par la présence des ouvrières chez la fourmi noire des jardins, "Lasius niger". Les reines sont placées dans des boîtes où l'on introduit une ou plusieurs ouvrières. Leurs mouvements sont enregistrés en permanence par des caméras à très haute résolution. Les résultats montrent que la reine n'est pas intrinsèquement spécialisée dans la production d'œufs. Lorsqu'elle est isolée expérimentalement de ses ouvrières, la…

Photo
20240026_0003
Dispositif expérimental pour une étude du contrôle social chez la fourmi noire des jardins
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Pas de cession par extrait

Episode 11 : Pour éviter un choc thermique qui lui serait fatal au moment où elle ingère du sang, la punaise Rhodnius prolixus utilise un système de refroidissement ingénieux. C'est ce qu'ont découvert des chercheurs de l'Institut de Recherche sur la Biologie de l'Insecte de Tours. Un système de chaleur à contre courant, présent dans leur tête, leur permet de refroidir le sang avant qu'il n'atteigne leur abdomen, évitant qu'elles ne surchauffent.

Vidéo
6500
Sang froid des punaises vampires (Le) ZdS#11
Open media modal

La série « La science au box-office » s'inspire des codes des bandes annonces hollywoodiennes pour vous faire partager les plus étonnantes études, découvertes et innovations scientifiques de notre époque. Suite à l'apparition dans le ciel d'une variété de frelons colonisant les campagnes et menaçant l'écosystème, une équipe de scientifiques multiplie les initiatives pour repousser l'invasion.

Vidéo
6442
Envahisseurs à pattes jaunes (Les)
Open media modal

Uniquement disponible pour exploitation non commerciale

Envahisseurs à pattes jaunes, dangereux pour les humains comme pour les abeilles, les frelons asiatiques gagnent du terrain chaque année depuis leur introduction accidentelle en France en 2004. Dans cette vidéo découvrez comment des chercheurs tentent de mieux les comprendre afin de mettre au point un piège qui n'affectera pas les autres insectes volants. Il existe une version longue de ce film "Frelon asiatique, chronique d'une mort espérée".

Vidéo
4689
Un piège pour le frelon asiatique
Open media modal

Le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax) ou frelon à pattes jaunes est une espèce invasive prédatrice, arrivée en France dans les années 2004 en provenance de Chine. Depuis, il colonise la France et toute l'Europe. Eric Darrouzet, biologiste à l'IRBI, spécialiste de cet insecte, nous explique son mode vie et toutes les problématiques liées à son expansion rapide : problèmes environnementaux, de santé publique et économiques. Enfin, il évoque les travaux de son équipe pour la mise au…

Vidéo
4658
Frelon asiatique, chronique d'une mort espérée (Le)
20140001_2276
Open media modal

Frelons asiatiques ou frelons à pattes jaunes, "Vespa velutina nigrithorax", disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule. Cette espèce prédatrice et invasive a été introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles.La cuticule joue un rôle important dans la reconnaissance intra et interspécifique, par sa composition en hydrocarbures. Ces composés, appelés hydrocarbures cuticulaires ou CHCs…

Photo
20140001_2276
Frelons asiatiques disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule
20140001_2285
Open media modal

Cellules de nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", espèce introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Cette espèce prédatrice et invasive chasse de nombreux insectes dont les abeilles. 64 nids collectés entre 2007 et 2009, à différentes périodes de l’année, ont été disséqués.. Cela a permis d’obtenir des données sur l’évolution saisonnière, la densité et le taux de multiplication d’une colonie. Un nid mature…

Photo
20140001_2285
Cellules de nid de frelon asiatique
20140001_2293
Open media modal

Frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", équipé d’une puce RFID (Radio frequency identification). Cette espèce invasive et prédatrice a été introduite accidentellement en France en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles. Le dispositif RFID permet d’identifier l’animal et de collecter à distance des données issues de relevés scientifiques. Il permet par exemple de suivre son activité. Les chercheurs ont…

Photo
20140001_2293
Frelon asiatique équipé d'une puce RFID
20140001_2295
Open media modal

Frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", équipé d’une puce RFID (Radio frequency identification). Cette espèce invasive et prédatrice a été introduite accidentellement en France en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles. Le dispositif RFID permet d’identifier l’animal et de collecter à distance des données issues de relevés scientifiques. Il permet par exemple de suivre son activité. Les chercheurs ont…

Photo
20140001_2295
Frelon asiatique équipé d'une puce RFID
20140001_2283
Open media modal

Cellules de nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", espèce introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Cette espèce prédatrice et invasive chasse de nombreux insectes dont les abeilles. 64 nids collectés entre 2007 et 2009, à différentes périodes de l’année, ont été disséqués.. Cela a permis d’obtenir des données sur l’évolution saisonnière, la densité et le taux de multiplication d’une colonie. Un nid mature…

Photo
20140001_2283
Cellules de nid de frelon asiatique
20140001_2279
Open media modal

Nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", espèce introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Cette espèce prédatrice et invasive chasse de nombreux insectes dont les abeilles. 64 nids collectés entre 2007 et 2009, à différentes périodes de l’année, ont été disséqués.. Cela a permis d’obtenir des données sur l’évolution saisonnière, la densité et le taux de multiplication d’une colonie. Un nid mature mesure en…

Photo
20140001_2279
Nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique
20140001_2275
Open media modal

Frelons asiatiques ou frelons à pattes jaunes, "Vespa velutina nigrithorax", disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule. Cette espèce prédatrice et invasive a été introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles.La cuticule joue un rôle important dans la reconnaissance intra et interspécifique, par sa composition en hydrocarbures. Ces composés, appelés hydrocarbures cuticulaires ou CHCs…

Photo
20140001_2275
Frelons asiatiques disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule
20140001_2280
Open media modal

Nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", espèce introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Cette espèce prédatrice et invasive chasse de nombreux insectes dont les abeilles. 64 nids collectés entre 2007 et 2009, à différentes périodes de l’année, ont été disséqués.. Cela a permis d’obtenir des données sur l’évolution saisonnière, la densité et le taux de multiplication d’une colonie. Un nid mature mesure en…

Photo
20140001_2280
Nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique
20140001_2294
Open media modal

Frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", équipé d’une puce RFID (Radio frequency identification). Cette espèce invasive et prédatrice a été introduite accidentellement en France en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles. Le dispositif RFID permet d’identifier l’animal et de collecter à distance des données issues de relevés scientifiques. Il permet par exemple de suivre son activité. Les chercheurs ont…

Photo
20140001_2294
Frelon asiatique équipé d'une puce RFID
20140001_2277
Open media modal

Frelons asiatiques ou frelons à pattes jaunes, "Vespa velutina nigrithorax", disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule. Cette espèce prédatrice et invasive a été introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles.La cuticule joue un rôle important dans la reconnaissance intra et interspécifique, par sa composition en hydrocarbures. Ces composés, appelés hydrocarbures cuticulaires ou CHCs…

Photo
20140001_2277
Frelons asiatiques disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule
20140001_2274
Open media modal

Frelons asiatiques ou frelons à pattes jaunes, "Vespa velutina nigrithorax", disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule. Cette espèce prédatrice et invasive a été introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles.La cuticule joue un rôle important dans la reconnaissance intra et interspécifique, par sa composition en hydrocarbures. Ces composés, appelés hydrocarbures cuticulaires ou CHCs…

Photo
20140001_2274
Frelons asiatiques disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule
20140001_2281
Open media modal

Nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", espèce introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Cette espèce prédatrice et invasive chasse de nombreux insectes dont les abeilles. 64 nids collectés entre 2007 et 2009, à différentes périodes de l’année, ont été disséqués.. Cela a permis d’obtenir des données sur l’évolution saisonnière, la densité et le taux de multiplication d’une colonie. Un nid mature mesure en…

Photo
20140001_2281
Nid de frelon asiatique
20140001_2278
Open media modal

Frelons asiatiques ou frelons à pattes jaunes, "Vespa velutina nigrithorax", disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule. Cette espèce prédatrice et invasive a été introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles.La cuticule joue un rôle important dans la reconnaissance intra et interspécifique, par sa composition en hydrocarbures. Ces composés, appelés hydrocarbures cuticulaires ou CHCs…

Photo
20140001_2278
Frelons asiatiques disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule
20140001_2284
Open media modal

Cellules de nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", espèce introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Cette espèce prédatrice et invasive chasse de nombreux insectes dont les abeilles. 64 nids collectés entre 2007 et 2009, à différentes périodes de l’année, ont été disséqués.. Cela a permis d’obtenir des données sur l’évolution saisonnière, la densité et le taux de multiplication d’une colonie. Un nid mature…

Photo
20140001_2284
Cellules de nid de frelon asiatique
20140001_2282
Open media modal

Cellules de nid de frelon à pattes jaunes ou frelon asiatique, "Vespa velutina nigrithorax", espèce introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Cette espèce prédatrice et invasive chasse de nombreux insectes dont les abeilles. 64 nids collectés entre 2007 et 2009, à différentes périodes de l’année, ont été disséqués.. Cela a permis d’obtenir des données sur l’évolution saisonnière, la densité et le taux de multiplication d’une colonie. Un nid mature…

Photo
20140001_2282
Cellules de nid de frelon asiatique
20140001_2273
Open media modal

Frelons asiatiques ou frelons à pattes jaunes, "Vespa velutina nigrithorax", disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule. Cette espèce prédatrice et invasive a été introduite en France accidentellement en 2004, avec des marchandises d’origine chinoise. Elle chasse de nombreux insectes dont les abeilles.La cuticule joue un rôle important dans la reconnaissance intra et interspécifique, par sa composition en hydrocarbures. Ces composés, appelés hydrocarbures cuticulaires ou CHCs…

Photo
20140001_2273
Frelons asiatiques disposés sous un microscope pour prélever leur cuticule
20140001_1801
Open media modal

Chenille de la fausse arpenteuse du chou, "Trichoplusia ni", une espèce répandue à travers toute la zone Paléarctique sud, l'Amérique du nord, une partie de l'Europe et la région Indo-Australienne. Ravageuse des cultures, elle est une cible pour le développement de pesticides naturels tels que les virus d'insectes (baculovirus) pour l'agriculture biologique. Elle est aussi étudiée pour comprendre le transfert horizontal de gènes chez les organismes multicellulaires. Certains gènes, partagés…

Photo
20140001_1801
Chenille fausse arpenteuse du chou
20140001_1802
Open media modal

Chenille du sphinx du tabac, une espèce répandue sur le continent américain. Ravageuse des cultures, elle est une cible pour le développement de pesticides naturels tels que les virus d'insectes (baculovirus) pour l'agriculture biologique. Elle est aussi étudiée pour comprendre le transfert horizontal de gènes chez les organismes multicellulaires. Certains gènes, partagés avec l'espèce fausse arpenteuse du chou, sont trop semblables pour avoir évolué d'un ancêtre commun et sont donc le résultat…

Photo
20140001_1802
Chenille du sphinx du tabac
Open media modal

Le grillon des bois possède à l'arrière de l'abdomen un grand nombre de poils sensoriels, dont certains sont sensibles aux mouvements de l'air. Ces poils lui servent à percevoir et à reconnaître l'infime souffle d'air poussé par son prédateur habituel, l'araignée Pardosa Lugubris, qui l'attaque en courant sur la litière. La sensibilité de ces poils serait sans égal dans le monde animal. A l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI), une équipe de…

Vidéo
4109
Grillon des bois, propagation d'ondes dans l'air
Open media modal

A l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (IRBI), une équipe de chercheurs sous la direction de Jérôme Casas, s'intéresse à la mécanique des solides qui permet à la larve du fourmilion d'attirer et de tuer sa proie grâce à un piège. Cette larve d'insecte creuse un trou conique dans le sable, et attend tapie au fond, qu'une proie, le plus souvent une fourmi y tombe. Le fourmilion est capable de détecter à travers le sable les éboulements provoqués par les pattes de sa proie qui…

Vidéo
4072
Larve de fourmilion, propagation d'ondes dans le sable (La)
Open media modal

Parce qu'ils sont petits et légers, les insectes sont soumis à des forces que bon nombre d'animaux ne perçoivent pas. À l'Institut de recherche sur la biologie de l'insecte, sous la direction de Jérôme Casas, une équipe de scientifiques en écologie physique s'intéresse à la perception, par les insectes, des propagations d'ondes émises ou reçues à travers le substrat ambiant. Ils étudient en particulier le grillon des bois ou la larve de fourmilion (Film de 12 min). …

Vidéo
4075
Insectes, la physique du petit

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.