Vignette d'une zone humide pour illustrer le laboratoire Edytem

Environnement Dynamique et Territoires de la Montagne (EDYTEM)

LE BOURGET DU LAC CEDEX

Edytem étudie les interactions entre les sociétés et leur environnement, dans leur dimension spatiale et temporelle. Tous les terrains qui permettent de décrire ces interactions et leurs évolutions sont étudiés avec quelques terrains privilégiés, particulièrement sensibles à ces interactions, qu’elles soient locales ou globales. Parmi ceux-ci, on retrouve les milieux de montagnes, les lacs, les milieux souterrains…

20240016_0001
Open media modal

Pastoralisme dans les Alpes. A l’heure où l’érosion des sols menace nos sociétés en impactant la biodiversité, le stockage du dioxyde de carbone et les capacités de production alimentaire, il est fondamental d’étudier et de quantifier ses causes. L'analyse via la géochimie isotopique de sédiments prélevés dans le fond du lac du Bourget, en Savoie, a permis de reconstituer 10 000 ans d’évolution de l’érosion dans les Alpes européennes. Cette étude a établi que les effets des activités humaines l…

Photo
20240016_0001
Pastoralisme dans les Alpes
20230112_0035
Open media modal

Recensement des sections de carottes sédimentaires prélevées dans le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Il est impossible de prélever une carotte de plus de 10 mètres. Les scientifiques répètent donc l’opération jusqu’à atteindre le niveau souhaité. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des…

Photo
20230112_0035
Recensement des sections de carottes sédimentaires prélevées dans le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0022
Open media modal

Transport héliporté par l’armée française des équipements pour réaliser des carottages sédimentaires et des profils sismiques sur le lac Abhé, dans ce territoire isolé et extrêmement difficile d’accès dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous…

Photo
20230112_0022
Transport héliporté d'équipement pour sonder le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0039
Open media modal

Récupération d’une plateforme de carottage installée sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Scientifiques et militaires harnachent la plateforme, en partie démontée, avant son extraction des eaux par un hélicoptère de l’armée française. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui…

Photo
20230112_0039
Harnachement d'une plateforme de carottage avant sa récupération, lac Abhé, Djibouti
20230112_0040
Open media modal

Récupération d’une plateforme de carottage à la fin d’une mission sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. La plateforme, en partie démontée, est extraite des eaux par un hélicoptère de l’armée française. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les…

Photo
20230112_0040
Récupération d’une plateforme de carottage sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0041
Open media modal

Caravane de dromadaires ralliant l’Éthiopie à Djibouti, en passant par le secteur du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar. Ces marchands afars transportent à dos de dromadaires du café et du tabac. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et les précipitations passées en…

Photo
20230112_0041
Caravane de dromadaires ralliant l’Éthiopie à Djibouti, dépression de l’Afar
20230112_0036
Open media modal

Carottes prélevées dans le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Extraites par tronçons de 3 mètres couvrant 16 mètres de long, ce sont les plus longues carottes sédimentaires jamais extraites d’un lac encore en eau dans la Corne de l’Afrique. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui…

Photo
20230112_0036
Carottes prélevées dans le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0025
Open media modal

Acheminement d’une plateforme de carottage sur les eaux du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Cette barge de 4 mètres sur 4, équipée d’un portique et d’un carottier, sera fixée au fond du lac à 10 km du rivage. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les…

Photo
20230112_0025
Acheminement d’une plateforme de carottage sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0028
Open media modal

Plateforme de carottage sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Cette barge équipée d’un portique et d’un carottier est fixée au fond du lac à 10 km du rivage, où la topographie profonde semble idéale pour réaliser une longue carotte sédimentaire. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des…

Photo
20230112_0028
Plateforme de carottage installée sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0038
Open media modal

Relevage des ancres d’une plateforme de carottage installée sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti, pour préparer sa récupération en fin de mission. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et les précipitations passées en lien avec le…

Photo
20230112_0038
Relevage des ancres d'une plateforme de carottage avant sa récupération, lac Abhé, Djibouti
20230112_0017
Open media modal

Orage et tempête de sable sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti, lors d’une mission de prélèvement de carottes sédimentaires. Les équipes ont dû adapter leur manipulation pour maintenir des conditions d’exploration sécurisées. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous…

Photo
20230112_0017
Orage et tempête de sable sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0016
Open media modal

Flamants roses et cheminées hydrothermales du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti, lors d’une mission de prélèvement de carottes sédimentaires. Le climat de la dépression de l’Afar est désertique chaud avec une forte activité hydrothermale. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui…

Photo
20230112_0016
Flamants roses et cheminées hydrothermales du lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0029
Open media modal

Plateforme de carottage sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Cette barge équipée d’un portique et d’un carottier est fixée au fond du lac à 10 km du rivage, où la topographie profonde semble idéale pour réaliser une longue carotte sédimentaire. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des…

Photo
20230112_0029
Plateforme de carottage installée sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0031
Open media modal

Carottage sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Durant cette opération délicate, les scientifiques extraient des carottes dans des sédiments plus ou moins épais et durs, sans perdre les premières perforations, pour obtenir une séquence sédimentaire continue. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des…

Photo
20230112_0031
Carottage sur une plateforme installée sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0034
Open media modal

Sédiment prélevé à 14 m de profondeur au sein du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et les précipitations passées en lien avec le processus de mousson. Ainsi la couleur du sédiment photographié indique…

Photo
20230112_0034
Sédiment prélevé à 14 m de profondeur au sein du lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0037
Open media modal

Acquisition de profils sismiques dans le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Le détecteur sismique sillonne le lac en envoyant des ondes acoustiques dans le sous-sol, qui se réfléchissent à mesure qu’elles rencontrent les différentes couches de sédiments. Leur temps de propagation renseigne sur la structure géologique du fond. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations…

Photo
20230112_0037
Acquisition de profils sismiques dans le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0033
Open media modal

Installation d’un marteau pour transpercer les sols profonds sur une plateforme de carottage installée sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et les précipitations passées en lien avec le processus…

Photo
20230112_0033
Manutention sur une plateforme de carottage sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0032
Open media modal

Carottage sur le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Durant cette opération délicate, les scientifiques extraient des carottes dans des sédiments plus ou moins épais et durs, sans perdre les premières perforations, pour obtenir une séquence sédimentaire continue. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des…

Photo
20230112_0032
Carottage sur une plateforme installée sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0030
Open media modal

Fin de journée sur une plateforme de carottage installée sur les eaux du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Les scientifiques rentrent par bateau à leur campement situé à 10 kilomètres sur le rivage. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et…

Photo
20230112_0030
Plateforme de carottage installée sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0027
Open media modal

Acheminement d’une plateforme de carottage sur les eaux du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Elle est installée à une 10 km du rivage, où la topographie profonde du lac semble idéale pour réaliser une longue carotte sédimentaire. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous…

Photo
20230112_0027
Acheminement d’une plateforme de carottage sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0026
Open media modal

Acheminement d’une plateforme de carottage sur les eaux du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Elle est installée à une 10 km du rivage, où la topographie profonde du lac semble idéale pour réaliser une longue carotte sédimentaire. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous…

Photo
20230112_0026
Acheminement d’une plateforme de carottage sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0019
Open media modal

Coucher de soleil depuis le rivage du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti, lors d’une mission de prélèvement de carottes sédimentaires. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et les précipitations passées en lien avec le processus de mousson…

Photo
20230112_0019
Coucher de soleil sur le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0021
Open media modal

Transport héliporté par l’armée française des équipements pour réaliser des carottages sédimentaires et des profils sismiques sur le lac Abhé, dans ce territoire isolé et extrêmement difficile d’accès dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous…

Photo
20230112_0021
Transport héliporté d'équipement pour sonder le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0023
Open media modal

Un hélicoptère de l’armée française dépose sur le bord du lac Abhé des équipements pour réaliser des carottages sédimentaires et des profils sismiques, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Des sables mouvants empêchent toute approche par voie terrestre. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments…

Photo
20230112_0023
Transport héliporté d'équipement pour sonder le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0024
Open media modal

Un hélicoptère de l’armée française dépose sur le bord du lac Abhé des équipements pour réaliser des carottages sédimentaires et des profils sismiques, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti. Des sables mouvants empêchent toute approche par voie terrestre. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments…

Photo
20230112_0024
Transport héliporté d'équipement pour sonder le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0015
Open media modal

Cheminées hydrothermales du lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti, lors d’une mission de prélèvement de carottes sédimentaires. Le climat y est désertique chaud avec une forte activité hydrothermale. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et les…

Photo
20230112_0015
Cheminées hydrothermales du lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20230112_0020
Open media modal

Camion 4x4 de l’armée française transportant des équipements qui permettront de sonder le lac Abhé, dans la dépression de l’Afar, en République de Djibouti, lors d’une mission de prélèvement de carottes sédimentaires. Autour de -9 000 ans, l’Afrique a connu une période très humide puis, à partir de -3 000 ans, une grande aridité. Ces variations climatiques sont enregistrées dans les lacs où se sont déposés, au fil des ans, des sédiments qui nous renseignent sur les températures et les…

Photo
20230112_0020
Camion 4x4 transportant des équipements pour sonder le lac Abhé, dépression de l’Afar, Djibouti
20220146_0024
Open media modal

Entretien avec une enquêtée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Une enquêtée a été invitée pour faire une randonnée avec la chercheuse et a accepté de prendre le temps de discuter avec la chercheuse pour un entretien enregistré pendant la marche. Ces sorties avec des personnes enquêtées peuvent être difficiles à organiser, pour des raisons d'emploi du temps, mais aussi parce que les personnes pratiquant des activités récréatives ne veulent pas toujours partager leur journée et leur…

Photo
20220146_0024
Entretien avec une enquêtée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0003
Open media modal

Trois randonneuses et un randonneur pédestre gravissent le sentier en direction du col de la Pra, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Si la randonnée pédestre a longtemps été l’activité la plus pratiquée en montagne, elle évolue aujourd’hui aux côtés d’autres pratiques. Le vélo tout terrain, l’escalade, le parapente, le trail etc. sont autant de pratiques de loisir émergentes. En quoi le fait de courir ou de marcher en montagne contribue à configurer différemment les interactions…

Photo
20220146_0003
Des randonneuses et un randonneur gravissent un sentier, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0027
Open media modal

Deux chercheuses discutent sur le terrain, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Le "terrain" en sciences humaines et sociales, en particulier dans l’anthropologie ou la sociologie, est traditionnellement conçu de manière solitaire. Il désigne un espace et/ou une population avec qui le chercheur ou la chercheuse entretient une relation exclusive. Aujourd'hui, par l'influence d’autres disciplines et traditions (comme les sciences de l’environnement), il arrive de "partager un terrain"…

Photo
20220146_0027
Deux chercheuses discutent sur le terrain, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0010
Open media modal

Sentier composé de roches, de racines et de terre dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Les sentiers sont les voies de circulation préférentielles des humains toutes pratiques terrestres confondues. L’observation permet d’identifier les différents sentiers et leurs usages (type, nombre de passage). Ici, il s’agit d’un sentier de grande randonnée (GR). L’état d’érosion d’un sentier est un des signes révélateurs des multiples interactions entre les humains et les environnements qu’ils…

Photo
20220146_0010
Sentier composé de roches, de racines et de terre dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0001
Open media modal

Deux randonneuses et un randonneur sur un sentier du massif de Belledonne, dans les Alpes. De nombreuses personnes attirées par ces espaces montagnards, viennent y pratiquer des activités récréatives. La fréquentation en hausse des massifs alpins pose des enjeux tant sociaux, qu’économiques et environnementaux. Parmi les recherches en cours, certaines adoptent une démarche ethnographique dans le but de comprendre le sens de ces pratiques récréatives, leurs interactions entre elles et avec les…

Photo
20220146_0001
Deux randonneuses et un randonneur sur un sentier du massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0014
Open media modal

Paysage du massif de Belledonne, dans les Alpes. Les paysages montagnards sont, dans notre société contemporaine, des espaces reconnus pour leur valeur esthétique. Plus généralement, ce sont des lieux de "nature" où la "liberté" humaine peut s’exprimer et s’épanouir. Plusieurs questions se posent alors sur qui a accès à la montagne, sur les différents profils sociodémographiques des pratiquantes et pratiquants d’activités récréatives en montagne, et sur les usages jugés acceptables ou…

Photo
20220146_0014
Paysage du massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0019
Open media modal

Deux chercheuses observent les panneaux informatifs au départ d'un sentier de randonnée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Ces nombreux panneaux sont un support de connaissance qui peut compléter les recherches faites en amont concernant l’espace et les pratiques étudiées. Les pratiquantes et pratiquants d'activités récréatives de montagne y trouvent notamment des informations sur le statut de protection de l’espace traversé (zone Natura 2000) et les règles qui en résultent …

Photo
20220146_0019
Deux chercheuses au départ d'un sentier de randonnée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0004
Open media modal

Un pratiquant de randonnée pédestre gravit le sentier en direction du col de la Pra, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Si la randonnée pédestre a longtemps été l’activité la plus pratiquée en montagne, elle évolue aujourd’hui aux côtés d’autres pratiques. Le vélo tout terrain, l’escalade, le parapente, le trail etc. sont autant de pratiques de loisir émergentes. En quoi le fait de courir ou de marcher en montagne contribue à configurer différemment les interactions entre les humains…

Photo
20220146_0004
Un randonneur gravit un sentier, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0006
Open media modal

Lac artificiel du Crozet, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. La présence d'eau en montagne est un facteur d’attractivité. Lors des périodes caniculaires de l'été 2022, les gestionnaires ont remarqué une nette augmentation des passages à proximité des lacs et du nombre de bivouacs à leurs abords. Pour eux, les questions d’impacts sur les milieux environnementaux (végétation et faune) sont d’actualité. Cela révèle aussi l’enjeu de la montagne comme un refuge pour des populations…

Photo
20220146_0006
Lac artificiel du Crozet, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0021
Open media modal

Une chercheuse randonne avec une enquêtée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Une des méthodologies d’enquête qualitative utilisée en sciences sociales (particulièrement en anthropologie) est l’observation participante. Celle-ci ajoute à l’enquête une dimension expérientielle : l’enquêteur ou l'enquêtrice pratique avec la personne enquêtée, et devient de cette façon participante de l’expérience décrite par celle-ci. Cette pratique d’enquête produit deux principaux effets : elle…

Photo
20220146_0021
Une chercheuse randonne avec une enquêtée, dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0020
Open media modal

Prise de contact d’un traileur rencontré au col de la Pra dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Selon son terrain et son accessibilité, le chercheur ou la chercheuse a différents moyens de rencontrer des personnes enquêtées. Dans le cadre d’une étude concernant les pratiques d'activités récréatives, ces personnes peuvent être sollicitées grâce notamment à des réseaux de connaissance communs, d’autres chercheurs, des associations sportives ou sur les espaces pratiqués. Cette dernière…

Photo
20220146_0020
Prise de contact d’un traileur rencontré au col de la Pra dans le massif de Belledonne, dans les Alpes
20220146_0005
Open media modal

Campement type bivouac dans le massif de Belledonne, dans les Alpes. Le bivouac est une pratique consistant à passer une nuit sous un abri plus ou moins protecteur (cabane, toile de tente, tarp) ou à la belle étoile. Le bivouac peut être adopté lors de randonnées itinérantes pendant lesquelles les humains se déplacent durant plusieurs jours en montagne et s’arrêtent lorsque la nuit tombe. Il peut aussi être un objectif de sortie, c’est-à-dire que la randonnée a pour but d'atteindre un lieu où…

Photo
20220146_0005
Campement type bivouac dans le massif de Belledonne, dans les Alpes

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.