Retour au reportage Retour au reportage
20180018_0005

© Thibaut VERGOZ / PRESHINE / CEH / IRD / CNRS Images

Reference

20180018_0005

Caravane de mules approvisionnant les lieux touristiques du Solu Khumbu (est du Népal)

Le développement du tourisme dans le massif de l'Everest a entraîné une forte augmentation de la consommation d'eau douce dans les villages de vallées comme celle de Khumbu, célèbre voie d'accès à la plus haute montagne du monde, et très prisée des trekkeurs du monde entier.

La géographe Joëlle Smadja (Centre d'études himalayennes CNRS) collabore avec les glaciologues dans le projet multi-disciplinaire PRESHINE afin d'étudier comment les populations locales subissent les changements climatiques dans la région et s'y adaptent, dans le contexte de développement d'un tourisme de masse (trekkeurs) gourmand en énergie et producteur de déchets et autres pollutions. Tout ceci impacte fortement le mode de vie de ces populations de montagne depuis peu de temps.

Joëlle Smadja réalise des enquêtes dans le Solu, dans les basses montagnes du massif de l'Everest. Cette région se situe légèrement à l'écart du tourisme de masse, car en dessous de l'altiport de Lukla, principale porte d'entrée du massif de l'Everest pour la plupart des touristes. Dans le même temps, la chercheuse s'intéresse à l'arrivée imminente d'une route qui reliera le village de Khari Kola, la plus grosse bourgade du secteur (2040m) à Kathmandou. Ce sera la première route à jamais atteindre la vallée du Khumbu, et elle pourrait chambouler totalement l'organisation des flux de marchandises et de personnes, et apporter plus de touristes dans cette partie du massif aujourd'hui à l'écart.

En dessous de 3000 mètres d'altitude, les animaux de bât les plus utilisés sont les mules. Les caravanes acheminent nourriture, kerozène, gaz, matériaux, etc. depuis les vallées jusqu'aux villages d'altitude. Les meilleures mules viennent de Jumla (Ouest Népal), mais peu car chères, viennent par camion, très bonnes mules. Les autres viennent du Teraï. Dans les village on trouve des "camps de mules" (étapes, chargements/déchargements...).

Research program(s)

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

Scientific topics

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.