See Photo report
20150001_0865
© Thibaut VERGOZ/IPHC/CEBC/IPEV/CNRS Photothèque

Cadavre d'un poussin de manchot Adélie

Reference

20150001_0865

Production year

2015

Max. size

32.53 x 21.68 cm / 300 dpi

Caption

Cadavre d'un poussin de manchot Adélie, "Pygoscelis adeliae", dévoré par un skua en Antarctique. En raison de l'extension inhabituelle de la banquise au large de la Terre-Adélie depuis plusieurs années, la mortalité est très élevée chez les manchots Adélie qui se reproduisent dans l'archipel de Pointe-Géologie. Ils sont contraints de parcourir plusieurs dizaines à plusieurs centaines de km pour atteindre la mer libre et trouver à manger pour leurs poussins. Pendant les absences inhabituellement longues de leurs parents, les poussins sont susceptibles de mourir de faim et / ou de froid et sont parfois achevés par des skuas, des oiseaux charognards. Durant la saison 2013-2014, aucun poussin n'a survécu.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.