20080001_0644
© Marion DECOSSAS/ICT/IBMC/CNRS Photothèque

Cellule dendritique de derme humain ayant internalisé, après 30 minutes d'incubation, la protéine E-

Reference

20080001_0644

Max. size

4 x 4.26 cm / 300 dpi

Caption

Cellule dendritique de derme humain ayant internalisé, après 30 minutes d'incubation, la protéine E-GFP (green fluorescent protein) du virus de la dengue dans des compartiments péri nucléaires (à l'intérieur de la cellule), ce qui favoriserait son infection. Les cellules dendritiques de la peau sont décrites comme les premières cibles cellulaires du virus de la dengue. De récents travaux décrivent pour la première fois, un nouveau mécanisme de résistance contre cette infection. Les macrophages du derme humain sont capables de capturer le virus et d'inhiber sa réplication. Ces résultats pourraient être à l'origine de nouvelles stratégies de prévention contre le virus de la dengue. Image obtenue en microscopie à champ large. Echelle : 10µm.

CNRS Institute(s)

Regional office(s)

CNRS Images,

Our work is guided by the way scientists question the world around them and we translate their research into images to help people to understand the world better and to awaken their curiosity and wonderment.