Dossier

Les ondes gravitationnelles, du cerveau d'Einstein aux yeux de LIGO / Virgo

Comme souvent, Einstein avait raison ! Et un siècle après son intuition, une nouvelle porte s’est ouverte sur notre univers.
Essuyage d’une optique compensatrice utilisée par les interféromètres d’Advanced Ligo
Essuyage d’une optique compensatrice utilisée par les interféromètres d’Advanced Ligo
© Cyril FRÉSILLON / LMA / CNRS Photothèque
Voir le média

Un siècle après la publication de la théorie de la relativité générale par Einstein, des scientifiques ont détecté pour la première fois en 2015 des ondes gravitationnelles confirmant ainsi empiriquement l’une de ses prédictions majeures. La découverte de ces infimes variations de l’espace-temps ouvre la porte à une nouvelle compréhension de notre univers. Elle est surtout le résultat d’une longue quête, et de la fabrication d’instruments extraordinaires qui ont permis de les détecter. Plongez dans les coulisses de cette incroyable découverte grâce à des documents d’archives et des reportages récents sur les détecteurs LIGO et Virgo, ainsi que la mission Planck qui avait aussi permis de mieux cartographier notre univers en nous en offrant des clichés de très haute qualité.

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.