Voir le reportage
Attention image soumise à restrictions nous contacter
20220119_0016
© Carol MULLER / IP2I / CNRS Photothèque

Calibration du trajectographe à muons, base de Malarrif, Islande

Référence

20220119_0016

Année de production

2022

Taille maximale

28.4 x 37.93 cm / 300 dpi

Légende

Jacques Marteau, lauréat de la médaille de l'innovation du CNRS 2022 à l'origine de la start-up Muodim, calibre le trajectographe à muons, sur la base de Malarrif, dans le parc national du Snaefellsjökull, en Islande. Il sera pointé au zénith afin de mesurer le flux de particules sans obstacle à leur propagation. Ce détecteur de muons doit être calibré avant de commencer les mesures car les spécificités du flux sont liées aux conditions locales (latitude, altitude, conditions atmosphériques, etc.). La valeur de référence obtenue permettra d’éviter les erreurs d’interprétation des données. L’équipe de muographie de l’Institut de physique des 2 infinis de Lyon (IP2I-Lyon) cherche à imager le Snaefellsjökull, un volcan immortalisé par Jules Verne dans "Voyage au centre de la Terre". La muographie est une technique innovante d’imagerie révélant l’intérieur des structures. Elle utilise les muons, des particules produites naturellement dans l’atmosphère et capables de traverser la matière sur des épaisseurs plus ou moins grandes en fonction de la densité des matériaux. En détectant les particules qui n’ont pas été absorbées, on obtient une image de l'intérieur des structures traversées, comme avec les rayons X en imagerie médicale. La muographie devrait permettre de vérifier l’existence d’un système hydrothermal actif au sein du volcan et d’étudier l’évolution de l’épaisseur de glace résiduelle du glacier à son sommet.

Programme(s)

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.