20220086_0002
© Elise HUCHARD / ISEM / CNRS Photothèque

Suricates se reposant autour d'un terrier dans le désert du Kalahari, en Afrique du Sud

Référence

20220086_0002

Année de production

2015

Taille maximale

18.15 x 12.06 cm / 300 dpi

Légende

Suricates, "Suricata suricatta", se reposant autour d'un terrier dans le désert du Kalahari, en Afrique du Sud. Chez les suricates, seul le couple alpha se reproduit et il n'y a pas de rapport de dominance clair entre le mâle et la femelle de ce couple. Les mécaniques qui régissent les rapports de domination entre mâles et femelles chez les mammifères ont longtemps été peu étudiés car le pouvoir, c’est-à-dire le contrôle de l’accès aux ressources et à la reproduction, était perçu comme l’apanage des mâles. Ce n’est en fait pas toujours le cas. Il peut exister un équilibre entre les sexes, notamment chez les espèces monogames comme le suricate ou le loup gris, dont les sociétés sont égalitaires. Chez les hyènes tachetées, les capucins ou les bonobos, les rapports sont plus flexibles et l’individu dominant peut être mâle ou femelle selon les groupes. C’est le sujet d’un article de synthèse publié par un consortium international de scientifiques, qui fait une analyse critique de l’état des connaissances sur les relations de pouvoir sexuel et social entre mâles et femelles, et propose un cadre théorique en émettant des hypothèses à partir des anciennes connaissances et des nouvelles découvertes. Cette image a été réalisée dans le cadre du Kalahari Meerkat Project.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.