Voir le reportage
20210036_0121
© Jean-Claude MOSCHETTI / ECOBIO / CNRS Photothèque

Prélèvement de femelles de drosophiles du cerisier avec un aspirateur à bouche

Référence

20210036_0121

Année de production

2021

Taille maximale

63.5 x 42.33 cm / 300 dpi

Légende

Prélèvement de femelles de drosophiles du cerisier, "Drosophila suzukii", avec un aspirateur à bouche. Elles sont ensuite mises dans de l'éthanol à 96° pour effectuer diverses analyses de biologie moléculaire (symbiotypage, génotypage, virologie, expression des gènes…). Cette petite mouche asiatique arrivée il y a 10/15 ans en France, est un très grand ravageur des cultures, notamment des petits fruits : cerises, framboises, fraises. Contrairement aux autres drosophiles elles ne s'attaquent pas aux fruits déjà un peu trop mûrs, mais pondent dans des fruits qui commencent à être matures. C'est donc quand le fruit peut être récolté que les larves commencent à sortir. Dans certaines cultures, près de 90% des fruits sont touchés. L'objectif est de comprendre ce modèle, voir comment il se comporte face à différents stress auxquels il est soumis : hausse ou baisse des températures notamment. De plus, il est aussi essentiel de comprendre où ces ravageurs passent l'hiver, dans quels habitats, car même si elles ne résistent à priori pas au froid, elles sortent en masse dès les beaux jours.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Ecobio : écosystèmes, biodiversité, évolution

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.