20200089_0016
© François BOULOGNE / Frédéric RESTAGNO / Emmanuelle RIO / Manon MARCHAND / Serge GUICHARD / LPS / CNRS Photothèque

Collées-glissées

Référence

20200089_0016

Année de production

2020

Taille maximale

21 x 14 cm / 300 dpi

Légende

Derrière une île flottante, de l’écume de mer ou, ici, des bulles de savon, se cache une problématique scientifique : qu’elles glissent ou qu’elles frottent, comment les mousses interagissent-elles avec les surfaces qu'elles touchent ? En modifiant la rugosité d’une lame grâce à des petites billes de verre, de quelques dizaines de micromètres, ici en violet, les chercheurs se sont aperçus que ce n'est pas seulement la taille des bulles qui compte ! Pour qu’une mousse accroche et ne glisse plus, la longueur des minuscules canaux entre les bulles - en noir sur l’image - doit être inférieure à la taille des aspérités de la surface, que ce soit des papilles gustatives, du sable ou des billes de verre. En agroalimentaire, ces résultats pourraient permettre, par exemple, de mieux adapter la texture des aliments pour des patients souffrants de problèmes de déglutition.

Référent(s) Scientifique(s)

Institut(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.