Voir le reportage
20190068_0011
© Frédéric MALIGNE / LAPLACE / CNRS Photothèque

Plateforme Hydrogène, Toulouse

Référence

20190068_0011

Année de production

2019

Taille maximale

56.9 x 37.93 cm / 300 dpi

Légende

Salle dédiée aux essais de forte puissance du laboratoire LAPLACE à Toulouse pour des piles à combustible à membranes échangeuses de protons opérant à haute température (PEMFC-HT), typiquement à 160 °C. Cette nouvelle technologie de pile à combustible est prometteuse pour l’optimisation du refroidissement du composant dans les applications transports, notamment aéronautiques. Sur la gauche de la photo, on peut voir un banc de tests entièrement réalisé par le LAPLACE pouvant accueillir un prototype de pile à combustible PEM-HT de plusieurs dizaines de kilowatts (jusqu’à 40kW). Au centre de la photo est positionné un spectromètre d’impédance de 76 voies. Il s’agit d’un équipement rare permettant l’acquisition synchrone de 76 voies de mesures de tension pour réaliser des spectroscopies d’impédance jusqu’à 76 cellules d’une pile à combustible pouvant en comporter plus. Une pile à combustible de puissance est en effet constituée d’un empilement de cellules en série électriquement (« stack » en anglais) ; cela peut aller jusqu’à plusieurs centaines de cellules. Cet équipement de caractérisation permet d’identifier des hétérogénéités de comportement ou d’usure des composants de la pile à combustible testée en exploitant le fait que les constantes de temps des phénomènes physico-chimiques impliqués dans le fonctionnement du composant sont différentes.

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.