Voir le reportage
20190072_0011
© Fabrice MONNA / ARTeHIS / ArcHiMèdE / IUF / CNRS Photothèque

Rite marapu sur une tombe de Bidi Hunga sur l'île de Sumba, Indonésie

Référence

20190072_0011

Année de production

2019

Taille maximale

33.87 x 22.61 cm / 300 dpi

Légende

Offrandes aux esprits de sirih pinang (bétel et noix d'arek) sur une tombe du village royal abandonné de Bidi Hunga sur l'île de Sumba (district de Lewa, Sumba Centre), Indonésie. Le marapu est une religion animiste ancestrale encore très présente sur l'île, où les vivants restent en contact avec les esprits des ancêtres par le biais de nombreux rites sacrés, offrandes ou sacrifices d'animaux. Le marapu n'est pas reconnu par l'Indonésie et il a notamment été associé à la religion chrétienne, comme en témoigne l'iconographie de cette tombe. Cette image a été réalisée en 2019 au cours d'une mission ethnoarchéologique à Sumba. Sur ce territoire isolé, les habitants ont conservé des pratiques ancestrales d'un intérêt scientifique unique. L'étude de ces sociétés du Sud-Est asiatique, menée par des chercheurs spécialistes de la préhistoire européenne depuis 2014, ouvre de nouvelles perspectives pour l'interprétation des vestiges archéologiques européens.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Mission ethnoarchéologique en Indonésie, sur l'île de Sumba

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.