Voir le reportage
20180087_0001
© Cyril FRESILLON / Pprime / CNRS Photothèque

Pose de capteurs électromyographiques avant une expérience sur ergomètre

Référence

20180087_0001

Année de production

2018

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Pose de capteurs électromyographiques sur les muscles du tronc d’une participante à une campagne de mesures des mouvements et efforts physiques générés par la pratique de l’aviron. Ces capteurs, ainsi que des marqueurs réfléchissants et des centrales inertielles, renseignent les systèmes de mesure informatisés Qualisys (mouvements des segments) et Delsys (activité électrique des muscles et données inertielles). Un ergomètre, qui permet de reproduire les mouvements de l'aviron, est muni de capteurs de force sur le siège, la poignée et les pieds. L’objectif de cette campagne, réalisée par l’Institut Pprime, est d’optimiser les performances, de prévenir les blessures et de démontrer que chaque rameur a son propre système de coordination musculaire, qui impacte les contraintes exercées sur le système musculo-squelettique, notamment à la charnière lombaire.

Institut(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Captation des mouvements liés à la pratique de l'aviron

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.