Voir le reportage
20180055_0010
© Jean-Claude MOSCHETTI / LP2N / FIRST-TF / CNRS Photothèque

Poste de contrôle d'un simulateur permettant de reproduire la microgravité

Référence

20180055_0010

Année de production

2018

Taille maximale

50.94 x 34 cm / 300 dpi

Légende

Poste de contrôle d'un simulateur reproduisant la microgravité en effectuant une parabole verticale. Sur l'écran de droite, le contrôle du simulateur, sur l'écran de gauche, un nuage d'atomes froids (condensat de Bose-Einstein). Sur le simulateur est posée une enceinte à vide dans laquelle est placée une expérience de fabrication d'atomes froids en microgravité, conçue pour être embarquée dans l'avion zéro G (en apesanteur). Cette expérience ICE (Interférométrie Cohérente pour l'Espace) est un interféromètre atomique compact et transportable qui permet de simuler la microgravité au sein même du laboratoire. L'objectif est de tester le principe d'équivalence ou universalité de la chute libre : deux objets ayant une masse différente tombent avec la même accélération s'ils ne sont soumis qu'à leur propre poids. L’étape préalable au test de la chute libre des atomes est le refroidissement et le piégeage d'atomes, ici de rubidium et de potassium, par l'action combinée de lasers et de champs magnétiques. L'expérience est contrôlée à distance à l'aide d'une interface informatique et d'un générateur de signaux analogiques et digitaux, ainsi que de plusieurs cartes d'acquisition. L'ordinateur permet également de piloter le simulateur. Enfin, le système informatique permet de synchroniser la trajectoire du simulateur avec la séquence expérimentale permettant de créer la source d'atomes refroidis et l'interféromètre atomique.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Activités Temps-Fréquence au LP2N

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.