Voir le reportage
20180037_0011
© Cyril FRESILLON/ LPL / FIRST-TF /CNRS Photothèque

Scientifique réglant des composants optiques pour aligner le faisceau d’un laser CO2

Référence

20180037_0011

Année de production

2018

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Scientifique réglant des composants optiques pour aligner le faisceau d’un laser dans une cavité Fabry-Perot constituée de deux miroirs se faisant face. Des molécules de tétroxyde d'osmium sont introduites dans cette cavité. Sur le laser est posé le lecteur d’une jauge mesurant la pression dans la cavité et permettant de contrôler la quantité de tétroxyde d'osmium injecté. La fréquence de vibration de ces molécules sert alors de référence pour stabiliser la fréquence du laser à CO2. Une fois stabilisé en fréquence, la pureté spectrale de ce laser à CO2 est d’une qualité exceptionnelle. Avec, il est possible de mesurer des fréquences de vibrations moléculaires très précises, jusqu’à 14 ou 15 chiffres significatifs. Ceci permet de mettre en évidence des effets physiques très subtils. Ce laser à CO2 est utilisé pour l'expérience de mesure de la constante de Boltzmann, liée à la redéfinition des unités (kelvin). Il s'agit à ce jour de l'expérience la plus sensible réalisée dans une unité du CNRS.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Temps-Fréquence au Laboratoire de physique des lasers

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.