Voir le reportage
20170104_0067
© Sébastien CHASTANET / CNES / OMP / IRAP / UT3 / CNRS Photothèque

Départ du banc de gonflage vers l’aire de lâcher, sur le site d'Alice Springs

Référence

20170104_0067

Année de production

2017

Taille maximale

62.31 x 41.59 cm / 300 dpi

Légende

Départ du banc de gonflage vers l’aire de lâcher, en préparation des missions PILOT, CLIMAT et CARMEN/CASOLBA sur le site de lancement de ballons d'Alice Springs, en Australie. Les petits ballons sont lâchés juste avant le lâcher principal pour donner visuellement une orientation du vent en complément du ballon captif. Ce dernier permet d'indiquer la direction du vent jusqu'à 200 mètres d'altitude. Pour s’assurer d’un vol le plus haut et le plus long possible, le décollage des ballons des différentes missions doit avoir lieu lors de l’inversion des vents stratosphériques. Pour ce faire, les chercheurs ont guetté les conditions météorologiques optimales. Les nacelles des missions, emportées par des ballons remplis d'hélium ont pu s'envoler à plusieurs dizaines de kilomètres d'altitude en avril 2017. Les mesures par ballons sont plus économiques et plus simples à mettre en œuvre que celles effectuées avec des satellites. Elles permettent par ailleurs de récolter des données impossibles à obtenir depuis le sol par des télescopes car l'atmosphère terrestre bloque une partie du rayonnement des astres.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.