Voir le reportage
20170073_0020
© Christophe HARGOUES / IGMM / CNRS Photothèque

Cellules de rein humain infectables par le virus Chikungunya, observées au microscope

Référence

20170073_0020

Année de production

2017

Taille maximale

45 x 30 cm / 300 dpi

Légende

Cellules de rein humain, nommées HEK 293T, observées au microscope inversé (grossissement x20). Ces cellules, infectables par le virus du Chikungunya, sont utilisées pour des travaux sur des candidats médicaments. Cette photographie a été réalisée dans le laboratoire coopératif CNRS - ABIVAX, rattaché à l'Institut de génétique moléculaire de Montpellier (IGMM).

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Institut de génétique moléculaire de Montpellier (IGMM)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.