Voir le reportage
20170048_0144
© Cyril FRESILLON/CRCA /CNRS Images

Intégration de drosophiles dans un dispositif de test de l’apprentissage ou de la mémoire

Référence

20170048_0144

Année de production

2017

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Intégration de drosophiles dans un dispositif de test de la mémoire. Des mouches préalablement conditionnées ont la possibilité de se diriger, d’un côté, vers une odeur qui, lors du processus de conditionnement était associée à un choc électrique, de l’autre côté vers une odeur qui n’était associée à aucune décharge. Le résultat montre que ces mouches sont 30 à 40 % plus nombreuses à se diriger vers la deuxième odeur, sans décharge associée, que les drosophiles dites naïves (non conditionnées). D’autres paramètres peuvent être analysés, comme l’influence sur la mémoire des nutriments présents dans la nourriture ou l’influence des signaux sociaux. L’objectif de ces tests est de décrypter le fonctionnement de l’apprentissage et plus précisément le fonctionnement des réseaux neuronaux dans ce processus.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.