Voir le reportage
20170047_0017
© Xavier COLOMBET/LEHNA/CNRS Photothèque

Coupe frontale d'un lapilus, un type d'otolithe prélevé sur un juvénile de chevesne

Référence

20170047_0017

Taille maximale

21.67 x 16.26 cm / 300 dpi

Légende

Coupe frontale d'un lapilus, un type d'otolithe prélevé sur un juvénile de chevesne ou chevaine, "Squalius cephalus", une espèce de poisson d'eau douce très fréquente en Europe, vue en microscopie optique (x700 à l'immersion). L'otolithe est une concrétion minérale de l'oreille interne des vertébrés. Il a été extrait sur un poisson récolté lors de pêches électriques, pour les besoins d'une étude sur la croissance des larves et juvéniles des lônes du Rhône. L'objectif est d'estimer l'âge du poisson en nombre de jours, en comptant les dépôts journaliers successifs de CaCo3 (carbonate de calcium) sur l'otolithe, de l'éclosion (nucléus) à la date de la capture. Au-delà de 200 jours, l'estimation de l'âge en nombre de jours s'avère difficile. L'extrait d'otolithe est poncé pour obtenir une surface lisse et sans micro-rayures. Sur cet échantillon, on peut aisément compter les marques journalières à ne pas confondre avec les de marques sub-journalières qui les composent. L'espacement important entres ces bandes sombres, traduit une croissance rapide sur le nombre de jours concernés (effet des conditions environnementales favorables pour la croissance du poisson). Cette croissance forte intervient quelques jours après l'éclosion, le poisson acquière son autonomie et commence à se nourrir.

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.