Voir le reportage
20170008_0007
© Christophe HARGOUES / Institut de la Vision / CNRS Photothèque

Ryad Benosman et ses collaborateurs lors de tests de lunettes avec caméra asynchrone

Référence

20170008_0007

Année de production

2017

Taille maximale

45 x 30 cm / 300 dpi

Légende

Tâche de reconnaissance dynamique et de préhension lors d’une stimulation rétinienne, par un sujet portant des lunettes de stimulation visuelle des implants rétiniens PRIMA. La stimulation visuelle est effectuée par un système d’acquisition et de projection asynchrone. Le capteur est intégré sur des lunettes pour capter la lumière et transformer l'information visuelle en signal électrique. Le signal acquis est envoyé vers un ordinateur miniature, placé dans la poche du patient. L'ordinateur traite les informations reçues avant de les envoyer, par infrarouge, à des électrodes microscopiques placées sur la rétine. Ces électrodes se chargent enfin d'envoyer l'information au cerveau, via le nerf optique. Ces lunettes et l'implant rétinien sont des systèmes bioniques de restauration de la vision. L’objectif de PRIMA est de permettre aux patients de retrouver une meilleure perception visuelle pouvant aller jusqu’à la reconnaissance des visages.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Institut de la Vision

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.