Voir le reportage
20160079_0002
© Cyril FRESILLON/LEGI/CNRS Photothèque

Ajout de particules dans l’eau pour visualiser les tourbillons au sein de Coriolis

Référence

20160079_0002

Année de production

2016

Taille maximale

41.72 x 27.77 cm / 300 dpi

Légende

Un scientifique ajoute des particules dans l’eau pour visualiser les tourbillons se formant au sein de la plateforme tournante Coriolis. Des cylindres se déplacent horizontalement et mettent l’eau en mouvement. Une caméra enregistre ensuite le déplacement des particules éclairées par un laser. C'est la technique optique Particle image velocimetry (PIV). Les trajectoires des particules et la structure de leur écoulement sont ensuite mesurées par les scientifiques afin d’améliorer leur compréhension des phénomènes météorologiques et climatiques. Cette expérience, qui se déroule dans le cadre du projet européen Milestone EUHIT (associant le CNRS et l’Université de Stockholm), a pour but de comprendre la turbulence dans des milieux comme l’océan ou l’atmosphère, constitués de plusieurs couches de densités différentes. La plateforme Coriolis mesure 13 m de diamètre et c'est la plus grande plateforme tournante au monde dédiée à la mécanique des fluides. Son activité principale est la modélisation expérimentale des écoulements géophysiques, avec prise en compte de la force de Coriolis.

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.