Retour au reportage Retour au reportage
20160057_0098

© Sabine DESPRATS BOLOGNA/GET/CNRS Images

Référence

20160057_0098

Bélia, propriétaire du Centre touristique Mitad del mundo à Pacayacu en Equateur

Belia est une équatorienne arrivée à Pacayacu lorsqu'elle était enfant, venue de Loja avec ses parents qui souhaitaient vivre de l’agriculture. Infirmière de formation elle est aujourd’hui membre du Front de Défense de l’Amazonie et de la Clinique Environnementale. Elle promeut l’agriculture biologique par respect pour la terre mère (Pachamama). Elle est propriétaire du Centre touristique Mitad del mundo, km 38, via Tetetes, à Pacayacu (Sucumbios). Pour elle, « L’agriculture chimique produit davantage, mais les produits sont empoisonnés et cela affecte notre santé. Les [cultures] biologiques produisent peu mais ce sont des aliments sains ; pour nous alimenter en bio, il manque beaucoup de conscientisation pour que les gens puissent donner de la valeur aux produits bio ». Cette photo a été réalisée dans le cadre du projet interdisciplinaire Monoil, basé sur une collaboration étroite entre la France et l'Equateur. L'objectif de ce projet est d'améliorer la compréhension, le suivi, la réduction et la prévention des contaminations pétrolières et de leurs impacts.

Programme(s)

Institut(s)

Délégation(s)

Thématiques scientifiques

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.