20150001_0358
© Thierry PEREZ/IMBE/CNRS Photothèque

Petite murène porcelaine à l'intérieur d'une éponge

Référence

20150001_0358

Année de production

2013

Taille maximale

30.89 x 23.16 cm / 300 dpi

Légende

Petite murène porcelaine "Gymnothorax miliaris", cachée à l'intérieur d'une éponge du genre "Callyspongia", les Anses d'Arlet, à la Martinique, en décembre 2013. Aux Antilles, de telles éponges sont des "essentiels" des paysages sous-marins. Connues depuis des décennies pour produire une grande diversité de molécules spécialisées, les chercheurs tentent aujourd'hui de savoir si ces organismes pourraient constituer un "paysage chimique" structurant la biodiversité, en orientant les comportements de nage, de cache, la sélection de l’habitat de beaucoup d’organismes mobiles (mollusques, crustacés, poissons, tortues). Ces travaux relèvent de l’écologie chimique, une science interdisciplinaire qui s’appuie aujourd’hui sur la démocratisation de la métabolomique (Plateau MALLABAR de la Station Marine d’Endoume, IMBE), pour étudier les réseaux d’interaction médiés par des molécules libérées dans l’eau de mer. La métabolomique étudie l'ensemble des métabolites (sucres, acides aminés, acides gras par exemple) présents dans une cellule, un organe ou un organisme.

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.