Voir le reportage
20140001_1559
© Cyril FRESILLON/IRSTEA/CNRS Photothèque

Zone humide artificielle de Rampillon

Référence

20140001_1559

Année de production

2014

Taille maximale

27.77 x 41.72 cm / 300 dpi

Légende

Station météorologique au milieu de la zone tampon humide artificielle de Rampillon (1,5 ha environ), en Seine-et-Marne. Un anémomètre 3D est couplé à la mesure de la concentration de vapeur d'eau et de CO2 pour la mesure des corrélations turbulentes, permettant le calcul de l'évaporation. Les champs alentours sont drainés pour évacuer les eaux de pluie excédentaires. La zone tampon humide est un dispositif naturel permettant d'intercepter les flux de pesticides et de les épurer grâce à l'activité microbienne du milieu. La fixation des pesticides se fait sur les végétaux, ils sont ensuite dégradés par la lumière ou l'activité microbienne du milieu.

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.