20130001_1640
© Didier MONTARRAS/Institut Pasteur/CNRS Images

Vue en microscopie optique de coupes transversales de muscles de souris, avec les fibres musculaires

Référence

20130001_1640

Taille maximale

11.51 x 18.63 cm / 300 dpi

Légende

Vue en microscopie optique de coupes transversales de muscles de souris, avec les fibres musculaires en rouge et leurs noyaux en bleu. En haut, il s'agit d'un muscle non lésé. Les noyaux sont situés à la périphérie des fibres. En bas, il s'agit d'un muscle en régénération, 12 jours après une blessure. Les noyaux sont situés en position centrale dans les fibres en régénération. Nombre de ces fibres sont encore de petite taille, ce qui explique l'importance des espaces entre elles. La capacité d'auto-réparation d'un muscle repose sur un petit nombre de cellules souches musculaires, les cellules myo-satellites. A la suite d'une lésion, ces cellules s'activent, prolifèrent puis fusionnent entre elles pour reformer les fibres détruites.

Institut(s)

Délégation(s)

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.